top of page

En dépit des pénuries de main-d’œuvre, l’immigration professionnelle reste compliquée


La difficulté principale suite à cette période de crise sanitaire mêlée aux conséquences diplomatiques d’ouverture ou de fermeture des frontières, est le délai d’obtention des autorisations de voyage, de travail et de séjour.


Lorsque l’expatriation d’un candidat est prévue, l’entreprise comme le futur salarié doivent évoluer dans les méandres souvent opaques des réglementations et des pratiques culturelles du pays d’accueil.


Il y a deux ans, le gouvernement a simplifié les démarches mais c’est insuffisant puisque les démarches sont toujours aussi longues et fastidieuses.


Que ce soit à l’initiative du candidat ou du recruteur les refus sont fréquents pour des motifs divers et variés (dossier avec des erreurs, documents manquants ou non conformes à la demande….)


CAPVUS, expert dans les procédures administratives pour l’immigration professionnelle propose d'accompagner les candidats et les recruteurs afin de déposer des dossiers complets et conformes. Ainsi, cela permet de faciliter l’obtention des documents nécessaires pour que le candidat arrive rapidement en France afin de répondre aux besoins des entreprises qui manquent de candidat.



Commentaires


bottom of page